Spiruline : ma première récolte !

Publié le 15 Mars 2014

Spiruline : ma première récolte !

C'est vrai, j'avoue, je ne vous ai pas donné beaucoup de nouvelles de ma spiruline depuis mon arrivée à Tamba. Pourtant, beaucoup de personnes ont été mobilisées sur ce projet : entre le rapatriement d'une moitié de la souche du Chant de l'Eau, ma recherche d'engrais et les difficultés de livraison, le maintien en mode survie de l'autre moitié de la souche sur le radiateur de la Maman, la contrebande organisée par le Papa et Nathalie... vous devez tous vous demander si ma spiruline vit toujours...

Eh bien oui, malgré toutes les épreuves, ma spiruline va bien et j'ai même pu la faire grandir jusqu'à 20L à partir de mes quelques 500ml de départ. Ce n'est pas un exploit mais quand même, je suis bien fière de moi ! Il faut dire que j'ai bien failli la perdre plus d'une fois, je rappelle que c'est ma première expérience !

Au milieu de l'hiver à Tamba, ma spiru commença à tomber au fond du récipient (manque de lumière, froid, manque d'engrais ???). Il fallait que je l'agite sans cesse, et le problème ne se régla que lorsque mes engrais arrivèrent à Tamba. Ensuite, mes observations au microscope montrèrent que plus de 50% des spiru étaient devenues droites, alors que la souche d'origine était très spiralée. Et le pire, c'est que la deuxième moitié de la souche ramenée par Nathalie était elle aussi toute droite ! Peut-être un manque de lumière due à la saison, car lorsque les températures commencèrent à augmenter et que je pu transférer la bassine dehors, les spirulines redevinrent spiralées à 95% !

Ensuite, tout se passa bien jusqu'à ce que je remplisse entièrement ma bassine de 20L, et que des grumeaux gélatineux se formèrent... un problème qui peut survenir en cas de manque d'azote ou de soufre, ou de récolte insuffisante... il est vrai que l'hiver a un peu trainé ici, mais maintenant les températures sont telles que la spiruline ne demande qu'à grandir et grandir ! D'où la décision, aujourd'hui, pour fêter les premiers 40°C de l'année, de faire une première récolte ! Voici quelques photos de cette grande première :

Pour récolter, ce n'est pas compliqué, on a juste à verser la spiruline sur le filtre... l'équipement est rudimentaire, mais le filtre (tissu de sérigraphie) coûte une fortune.

Pour récolter, ce n'est pas compliqué, on a juste à verser la spiruline sur le filtre... l'équipement est rudimentaire, mais le filtre (tissu de sérigraphie) coûte une fortune.

L'eau s'écoule à travers le filtre et en ressort quasiment translucide : toute la spiruline est retenue par le filtre magique de 50 µm. Le milieu de culture retourne dans la bassine, 100% recyclé !

L'eau s'écoule à travers le filtre et en ressort quasiment translucide : toute la spiruline est retenue par le filtre magique de 50 µm. Le milieu de culture retourne dans la bassine, 100% recyclé !

Petit à petit, la spiruline s'accumule dans le tamis, il faut juste veiller à la racler un peu pour que le filtre ne se colmate pas.

Petit à petit, la spiruline s'accumule dans le tamis, il faut juste veiller à la racler un peu pour que le filtre ne se colmate pas.

A la fin de la récolte, j'obtiens 2 bonnes cuillers à soupe de spiruline fraîche, soit 45g. Ma concentration de spiruline dans le bassin, mesurée avec le secchi,est passé de 2 à 3, ce qui est correct.

A la fin de la récolte, j'obtiens 2 bonnes cuillers à soupe de spiruline fraîche, soit 45g. Ma concentration de spiruline dans le bassin, mesurée avec le secchi,est passé de 2 à 3, ce qui est correct.

Après un pressage à l'huile de coude, j'obtiens une petite galette de 20g de spiruline fraîche, ce qui correspond à 4g de spiruline séchée.

Après un pressage à l'huile de coude, j'obtiens une petite galette de 20g de spiruline fraîche, ce qui correspond à 4g de spiruline séchée.

Pour une quantité aussi petite, le séchage est une opération inutile. J'ai donc gardé la galette de spiruline fraîche au frigo en attendant midi pour me préparer un déjeuner "spiruline". J'adore manger la spiruline fraîche, juste tartinée sur du pain comme du fromage. Avec un peu de citron, d'huile d'olive et de poivre, c'est parfait ! En plus, les 20g récoltés correspondent plus ou moins à la dose quotidienne recommandée pour une personne.

Maintenant que je commence à prendre le coup de main, il faudra que je pense à augmenter encore ma production pour pouvoir produire une quantité quotidienne plus intéressante et en proposer aux amis. Mais il faudra également que je fasse des analyses pour m'assurer de la qualité de la spiruline et de l'absence de sources pathogènes. Théoriquement, le pH élevé de la culture empêche les principales sources pathogènes de se développer. Mais comme on est jamais trop prudent, une analyse à Dakar me permettra d'en être sure. Pour le moment, je suis mon propre cobaye, et rien d'anormal à l'horizon ;-)

Et voilà un déjeuner équilibré: tartines de spiruline - sardines - salade. Le poisson gras apporte des Omégas 3 qui complètent les Omégas 6 de la spiruline, et le citron apporte de la vitamine C pour mieux assimiler le fer de la spiruline.

Et voilà un déjeuner équilibré: tartines de spiruline - sardines - salade. Le poisson gras apporte des Omégas 3 qui complètent les Omégas 6 de la spiruline, et le citron apporte de la vitamine C pour mieux assimiler le fer de la spiruline.

Spiruline fraîche tout simplement tartinée sur du "tapa lapa" grillé, assaisonnée avec un peu d'huile d'holive, du jus de citron et du poivre... j'adore !

Spiruline fraîche tout simplement tartinée sur du "tapa lapa" grillé, assaisonnée avec un peu d'huile d'holive, du jus de citron et du poivre... j'adore !

Et en dessert, faute de glace à la banane, une bonne papaye fraîche (bien choisie pour une fois) !

Et en dessert, faute de glace à la banane, une bonne papaye fraîche (bien choisie pour une fois) !

Rédigé par Claire

Publié dans #Spiruline

Commenter cet article

paty casamance 17/03/2014 17:16

c'est formidable !!!!! pas que je sois une adepte de la spiruline tartinée, je la prefère en granulés dans la salade, mais j'avoue que cette reussite est sacrement positive pour toi et ma foi ta consommation personnelle te permet de tester !!!!! fais gaffe a ne pas en manger trop sinon....imagine que tu te teintes en vert , t'aurais bonne mine.....c'est la preuve que tous tes stages ont été forts utiles et bien suivis.....je n'ai aucun doute quand a tes capacités de reussite.

Claire CLEMENT SECK 17/03/2014 17:30

Merci Paty !
Je suis bien contente d'être arrivée jusque là, ce sera une autre chose que de faire la culture en grand bassins... En tout cas ne t'inquiète pas pour le moment, je ne risque pas d'overdose avec ma petite bassine de 20 L !