Le champ bio d'Abdoulaye Sarr - Septembre

Publié le 26 Septembre 2014

Le champ bio d'Abdoulaye Sarr - Septembre

Ce mercredi de septembre, j'étais donc chez Abdoulaye Sarr, près de Gouloumbou, pour faire un petit reportage photo sur son champ. Abdoulaye était très fier de sa production de piments forts et voulait absolument me les montrer. Il n'avait jamais vu ses piments donner autant, et il soupçonnait ses abeilles d'avoir contribuer à leur bon développement. Même si les piments sont principalement autogames, il n'est pas exclu que les abeilles participent à leur pollinisation. En début d'hivernage, j'avais aussi donné à Abdoulaye quelques sachets de semences anciennes ramenées de France, j'étais impatiente de voir le résultat !

Pourtant, les choses n'étaient pas gagnées d'avance, puisqu'Abdoulaye avait subit l'assaut d'un feu de brousse pendant la dernière saison sèche. Tout son champ y était passé, tous ses bananiers, et toute sa clôture... Il fallut beaucoup d'effort à Abdoulaye et à son neveu Lamine pour remettre en état une petite parcelle de son terrain. Il installa même cette fois-ci une clôture grillagée pour limiter les pertes dues à la faune sauvage. Cultiver près du fleuve à ses avantages, mais il faut accepter la visite des singes verts et des guibs harnachés, particulièrement friands de tomates et de laitues !

Pour rappel, Abdoulaye Sarr (dont je vous avais parlé il y a quelques mois dans cet article) est un des premiers agriculteurs bio de la région de Tamba, pionnier de l'agro-écologie qu'il a découvert en France à l'école de Beaujeu. Depuis de nombreuses années, il s'active pour valoriser la banane bio et prône le compostage dont il est le maître incontesté. Malheureusement, la lutte contre les "grands" de la banane est difficile, et l'agriculture biologique n'est pas encore assez bien reconnue pour pouvoir en vivre.

 

Seule une petite parcelle est actuellement clôturée. Les piments, les courges et aubergines sont cultivés entre les bananiers, sur paillis.

Seule une petite parcelle est actuellement clôturée. Les piments, les courges et aubergines sont cultivés entre les bananiers, sur paillis.

Parcelle de courges, envahissant les bananiers encore trop petits !

Parcelle de courges, envahissant les bananiers encore trop petits !

Un peu de diversité : papayers, bananiers, piments, courges, gombos...

Un peu de diversité : papayers, bananiers, piments, courges, gombos...

Le secret d'Abdoulaye : un bon compost, confectionné avec amour et patience tout au long de l'année ! Abdoulaye le prépare à Tamba, où il peut trouver des sources de carbone, d'azote et de minéraux très variées (restes de repas, os, arrêtes de poisson, litière d'animaux domestiques, feuilles de neem...)

Le secret d'Abdoulaye : un bon compost, confectionné avec amour et patience tout au long de l'année ! Abdoulaye le prépare à Tamba, où il peut trouver des sources de carbone, d'azote et de minéraux très variées (restes de repas, os, arrêtes de poisson, litière d'animaux domestiques, feuilles de neem...)

Aujourd'hui, Abdoulaye et Lamine reprennent la production de bananes et le maraîchage. Le passage du feu aura au moins eu cela de bon : il leur aura fait réfléchir sur la manière d'améliorer leur itinéraire technique pour les années à venir. En fonctions des variétés, il est possible de produire toute l'année près du fleuve : légumes tropicaux (tomates, piments, poivrons, aubergines...) pendant l'hivernage, et légumes "européens" pendant la saison fraîche. L'humidité près du fleuve permet de limiter l'arrosage pendant une bonne partie de l'année, mais la pompe devient incontournable en pleine saison sèche. Le compost et le paillage permettent d'obtenir de bons rendement et des légumes de qualité, même à des périodes de l'année difficiles.

Depuis plusieurs années, Abdoulaye a sélectionné de bonnes semences locales pour certains légumes : deux variétés de piments, deux de diakhatous, une variété de tomates, une de tomates cerises et une super variété de potirons. J'ai goûté tous ces légumes (hormis le piment fort qui t'attaque si tu t'approches à moins d'un mètre !) et je peux dire qu'ils sont tous délicieux ! Abdoulaye est impliqué dans plusieurs associations d'agro-écologistes, de producteurs bio, de producteurs de bananes, de semences paysannes... tellement en fait que j'en ai perdu le compte. Mais quand on est passionné, on ne compte pas !

Les diakhatous (aubergine amère), légume utilisé dans de nombreux plats sénégalais.
Les diakhatous (aubergine amère), légume utilisé dans de nombreux plats sénégalais.

Les diakhatous (aubergine amère), légume utilisé dans de nombreux plats sénégalais.

Tomates cerises plus petites que des cerises... mais tellement bonnes !!!

Tomates cerises plus petites que des cerises... mais tellement bonnes !!!

Un peu de basilic pour agrémenter tout cela ;-)

Un peu de basilic pour agrémenter tout cela ;-)

Diaporama (Cliquez sur l'image). Les piments constituent une part importante de la production d'Abdoulaye et Lamine, le kg se vend au marché entre 2000 et 3000Fcfa à cette saison.
Diaporama (Cliquez sur l'image). Les piments constituent une part importante de la production d'Abdoulaye et Lamine, le kg se vend au marché entre 2000 et 3000Fcfa à cette saison.
Diaporama (Cliquez sur l'image). Les piments constituent une part importante de la production d'Abdoulaye et Lamine, le kg se vend au marché entre 2000 et 3000Fcfa à cette saison.
Diaporama (Cliquez sur l'image). Les piments constituent une part importante de la production d'Abdoulaye et Lamine, le kg se vend au marché entre 2000 et 3000Fcfa à cette saison.
Diaporama (Cliquez sur l'image). Les piments constituent une part importante de la production d'Abdoulaye et Lamine, le kg se vend au marché entre 2000 et 3000Fcfa à cette saison.
Diaporama (Cliquez sur l'image). Les piments constituent une part importante de la production d'Abdoulaye et Lamine, le kg se vend au marché entre 2000 et 3000Fcfa à cette saison.
Diaporama (Cliquez sur l'image). Les piments constituent une part importante de la production d'Abdoulaye et Lamine, le kg se vend au marché entre 2000 et 3000Fcfa à cette saison.
Diaporama (Cliquez sur l'image). Les piments constituent une part importante de la production d'Abdoulaye et Lamine, le kg se vend au marché entre 2000 et 3000Fcfa à cette saison.

Diaporama (Cliquez sur l'image). Les piments constituent une part importante de la production d'Abdoulaye et Lamine, le kg se vend au marché entre 2000 et 3000Fcfa à cette saison.

Afin de diversifier sa production, j'ai proposé à Abdoulaye de tester quelques semences anciennes que j'avais commandées chez Kokopelli et Biau germe. Les premiers résultats des poivrons et des piments sont assez prometteurs, à tel point qu'Abdoulaye pense continuer le poivron Ariane en saison sèche (renommé le poivron Ariane Claire telle que le veut la coutume locale, je n'ai pas eu mon mot à dire sur le sujet). En tout cas, pour le moment, nous nous concentrons sur la production de semences pour les variétés qui fonctionnent bien, dans l'idée d'en proposer également aux paysans locaux. Nous aussi, à notre petit niveau et perdus au fond de la brousse, nous faisons de la résistance aux grands semenciers, qu'on se le dise !

Piment d'Espelette (semence de Kokopelli). Variété française originaire du Pays basque, avec lequel on cuisine le fameux "Poulet basquaise". Il s'agit d'un piment peu fort, piquant un peu comme le poivre, j'ai croqué dedans et j'ai survécu ! ;-) Un bon assaisonnement pour les salades !

Piment d'Espelette (semence de Kokopelli). Variété française originaire du Pays basque, avec lequel on cuisine le fameux "Poulet basquaise". Il s'agit d'un piment peu fort, piquant un peu comme le poivre, j'ai croqué dedans et j'ai survécu ! ;-) Un bon assaisonnement pour les salades !

Diaporama (cliquez sur l'image) : Piment d'Espelette (Semence de Kokopelli).
Diaporama (cliquez sur l'image) : Piment d'Espelette (Semence de Kokopelli).
Diaporama (cliquez sur l'image) : Piment d'Espelette (Semence de Kokopelli).
Diaporama (cliquez sur l'image) : Piment d'Espelette (Semence de Kokopelli).
Diaporama (cliquez sur l'image) : Piment d'Espelette (Semence de Kokopelli).

Diaporama (cliquez sur l'image) : Piment d'Espelette (Semence de Kokopelli).

Poivron Ariane (Semence de Biau Germe). "Variété relativement récente originaire de Hollande. Elle a été développée pour honorer la famille d'Orange, la famille royale de Hollande." (Citation du livre Semences de Kokopelli). D'où la couleur... tout s'explique !!!

Poivron Ariane (Semence de Biau Germe). "Variété relativement récente originaire de Hollande. Elle a été développée pour honorer la famille d'Orange, la famille royale de Hollande." (Citation du livre Semences de Kokopelli). D'où la couleur... tout s'explique !!!

Les fruits peuvent atteindre 10cm de long et 10 cm de large. Ils deviennent orange à maturité et leur chair est épaisse et croquante (testé et approuvé). Elle a l'avantage d'avoir un cycle relativement court (77 jours théoriquement, mais nous n'avons pas calculé...)

Les fruits peuvent atteindre 10cm de long et 10 cm de large. Ils deviennent orange à maturité et leur chair est épaisse et croquante (testé et approuvé). Elle a l'avantage d'avoir un cycle relativement court (77 jours théoriquement, mais nous n'avons pas calculé...)

Actuellement, 3 ruches en argile sont peuplées dans la forêt galerie. Les abeilles s'activent beaucoup en ce moment, au niveau des courges et des jujubiers... dans quelques semaines nous pourrons tenter une petite récolte !
Actuellement, 3 ruches en argile sont peuplées dans la forêt galerie. Les abeilles s'activent beaucoup en ce moment, au niveau des courges et des jujubiers... dans quelques semaines nous pourrons tenter une petite récolte !

Actuellement, 3 ruches en argile sont peuplées dans la forêt galerie. Les abeilles s'activent beaucoup en ce moment, au niveau des courges et des jujubiers... dans quelques semaines nous pourrons tenter une petite récolte !

J'en profite donc pour lancer un appel : si vous souhaitez nous aidez Abdoulaye et moi à tester des semences anciennes et à les diffuser auprès des populations locales, n'hésitez pas à me contacter. Vous pouvez nous envoyer quelques semences de votre production, nous conseiller sur des variétés adaptées à notre climat, nous donner des idées... Le rêve d'Abdoulaye serait de fonder un centre de formation en agro-écologie pour les jeunes de la région. Voyant toutes les connaissances qu'il a pu accumuler et son parcours atypique, j'espère sincèrement qu'il pourra aller au bout de ce projet humaniste !

Fin de la visite... Abdoulaye, Lamine et leur âne vous saluent !

Fin de la visite... Abdoulaye, Lamine et leur âne vous saluent !

Rédigé par Claire

Publié dans #Visites et rencontres

Commenter cet article