Premières plantations, premiers essais...

Publié le 7 Août 2015

Premières plantations, premiers essais...

Pour ce premier hivernage officiel sur mon terrain, je voulais commencer de faire quelques plantations, mais sans encore trop savoir ni quoi planter ni où le planter... Pas encore assez présente sur le terrain pour faire du maraîchage ou surveiller des arbres fruitiers, pas encore assez organisée pour demander des plants d'essences forestières au bons moment aux Eaux et Forêts, et surtout pas encore assez avancée dans mon design permacole pour choisir l'emplacement des grands arbres... bref, la mission semblait bien compliquée.

Heureusement, j'ai trouvé un compromis en testant le semis de quelques graines d'arbres locaux que j'avais récupérées à droite et à gauche, histoire de m'entrainer un peu pour les années à venir. Ainsi, j'ai donc réalisé une petite pépinière avec des bouteilles recyclées dans le périmètre maraîcher de Moussa, et j'y ai semé sapotilles, pommes-cannelles, prosopis, jujubier, fromager, ditakh... en gros tout ce qui me tombait sous la main. 1 mois plus tard, j'eus la bonne surprise de voir que mes deux graines de fromager (Ceiba pentandra) avaient toutes les deux germées. Les graines de pomme-cannelle, récupérées d'un seul fruit piqué dans le jardin d'Abdoulaye Sarr, avaient elles-aussi très bien marchées. Enfin un jujubier commun (d'origine asiatique) avait germé sans problème. Pour le reste, soit les graines n'étaient pas bonnes, soit les conditions n'étaient pas encore réunies pour la germination.

Première petite pépinière surprise, je ne sais même plus ce que j'ai mis dedans ;-)

Première petite pépinière surprise, je ne sais même plus ce que j'ai mis dedans ;-)

Fromager (Ceiba pentandra), graine trouvée sous le fromager de Kourientine

Fromager (Ceiba pentandra), graine trouvée sous le fromager de Kourientine

Pomme cannelle (Annona sp.), graine issue d'un fruit de Tambacounda

Pomme cannelle (Annona sp.), graine issue d'un fruit de Tambacounda

Jujubier commun (Ziziphus jujuba), graine achetée sur le site Alsagarden

Jujubier commun (Ziziphus jujuba), graine achetée sur le site Alsagarden

En parallèle de ma petite pépinière, j'ai aussi tenté de semer directement en pleine terre des jujubiers locaux (Ziziphus mauritiana) et des Moringa (Moringa oleifera), sans savoir si cela allait marcher... et oh miracle, presque toutes les graines ont germé malgré la petite pause dans les pluies ! Du coup, j'en ai ressemé en grande quantité tout le long du terrain afin de commencer ma haie brise-vent.

Ces deux espèces sont très intéressantes à planter dans les haies pour plusieurs raisons. Le jujubier est un arbuste épineux et dense qui constitue une barrière infranchissable pour le bétail. Le Moringa est quant à lui un petit arbre très résistant, qui fournit des feuilles comestibles très riches en protéines et en minéraux. De plus, le jujubier et le moringa sont tous les deux des espèces mellifères.

Jeune plant de Moringa oleifera, 15 jours après le semis en pleine terre

Jeune plant de Moringa oleifera, 15 jours après le semis en pleine terre

Jeune plant de Jujubier (Ziziphus mauritiaca), 15 jours après le semis en pleine terre

Jeune plant de Jujubier (Ziziphus mauritiaca), 15 jours après le semis en pleine terre

Future Haie de Jujubiers au bord du fleuve

Future Haie de Jujubiers au bord du fleuve

Enfin, avec Moussa, nous avons expérimenté une 3e option : transplanter des jeunes pousses de fromagers trouvées dans la forêt galerie, sous le dernier fromager de la zone. En effet, grâce au semis de fromager en pépinière, Moussa a pu repérer les bébés fromagers facilement : le piège est que les premières feuilles de fromager ont d'abord 3 puis 4 folioles, avant d'avoir des feuilles adultes à 5 folioles. Il s'est donc rendu compte qu'il y en avait en grande quantité dans une zone qui serait bientôt inondée avec la montée du fleuve. Sachant alors que les jeunes plants seraient perdus, il m'a proposé de les repiquer sur le terrain.... Aussitôt dit, aussitôt fait, Moussa m'a alors planté une dizaine de jeunes fromagers, qui deviendront je l'espère une magnifique allée le long du fleuve.

Voilà donc en résumé mes premières expériences de semis, que j'ai laissés aux bons soins de Moussa pendant mon absence. A mon retour en septembre, j'espère bien vous montrer de jolies photos des plants, si les chèvres et les guibs ne les ont pas déjà tout mangés !!!

Sous le fromager (Ceiba pentandra) au bord du fleuve

Sous le fromager (Ceiba pentandra) au bord du fleuve

Moussa déterre les jeunes plants de fromager dans un petit canal au bord du fleuve

Moussa déterre les jeunes plants de fromager dans un petit canal au bord du fleuve

Jeune plant de fromager trouvé à quelques pas du grand fromager, dans la forêt galerie

Jeune plant de fromager trouvé à quelques pas du grand fromager, dans la forêt galerie

Jeune plant de fromager repiqué sur mon terrain

Jeune plant de fromager repiqué sur mon terrain

Rédigé par Claire

Commenter cet article

Jean-Philippe Gonzalès 13/08/2015 16:43

Toujours très intéressant le blog Claire !
Bonne idée les jujubiers ; je suis curieux de savoir si le jujubier commun tiendra le coup sous un climat aussi chaud.
Perso j'essayerai de planter des ficus pour les oiseaux et des érythrines pour leur floraison.
Amicalement, JPhilippe.