Un petit tour en Mauritanie

Publié le 23 Novembre 2015

Un petit tour en Mauritanie

La semaine dernière, je suis partie en Mauritanie. Au Sud de la Mauritanie pour être plus précise : à Sélibaby et dans la vallée du Karakoro, une vallée humide faisant office de frontière avec le Mali. En 9 ans de Sénégal, je n'avais encore jamais eu l'occasion de visiter un pays limitrophe, ce petit voyage était donc pour moi une grande aventure ! D'autant plus que les affaires qui m'y ont conduites étaient elles-aussi une première pour moi... mais à ce sujet je laisse durer le suspense, vous le saurez bien assez tôt !

Pour ceux qui se poseraient la question, j'ai pu passer la frontière par voie terrestre via Gouraye sans aucun souci, juste en montrant ma carte d'identité sénégalaise et mon ordre de mission. Même pas besoin de mon passeport sénégalais tout neuf... Arg, il me servira bien une prochaine fois j'espère !

Comme j'étais très occupée, je n'ai hélas pas pu faire beaucoup de photos. Mais en voici tout de mêmes quelques unes qui vous donneront un petit aperçu de mon voyage et des petites choses qui m'ont changé du Sénégal.

Tambacounda - Sélibaby, un peu plus de 300km en passant par Bakel.

Tambacounda - Sélibaby, un peu plus de 300km en passant par Bakel.

Première étape du voyage : le 7-places pour Bakel. Pas de client. Arrivée à 6h à la gare routière, départ 10h... Ca commence bien !

Première étape du voyage : le 7-places pour Bakel. Pas de client. Arrivée à 6h à la gare routière, départ 10h... Ca commence bien !

A Bakel, changement de moyen de transport, on traverse le fleuve Sénégal en pirogue. 100F la place, ou 2000F la pirogue entière.

A Bakel, changement de moyen de transport, on traverse le fleuve Sénégal en pirogue. 100F la place, ou 2000F la pirogue entière.

Quelques dizaines de mètres à traverser et on arrive à Gouraye, Mauritanie

Quelques dizaines de mètres à traverser et on arrive à Gouraye, Mauritanie

De Gouraye à Selibaby, changement de transport, les 65km de route goudronnée se feront en Toyota Pick-up climatisée, avec son classique palmier parfumé senteur "exotique" qui pendouille sous le rétroviseur...

De Gouraye à Selibaby, changement de transport, les 65km de route goudronnée se feront en Toyota Pick-up climatisée, avec son classique palmier parfumé senteur "exotique" qui pendouille sous le rétroviseur...

En Mauritanie, les taxis ne sont pas des Peugeot jaunes mais des Mercedes grises - Rue principale de Selibaby, Place du marché.

En Mauritanie, les taxis ne sont pas des Peugeot jaunes mais des Mercedes grises - Rue principale de Selibaby, Place du marché.

Une rue au hasard quelque part en brousse, parce que j'aime beaucoup leurs murs en argile.

Une rue au hasard quelque part en brousse, parce que j'aime beaucoup leurs murs en argile.

En Mauritanie, les maisons sont très longues, traditionnellement en banco, y compris le toit où la terre est retenue par une charpente en palmier rônier.

En Mauritanie, les maisons sont très longues, traditionnellement en banco, y compris le toit où la terre est retenue par une charpente en palmier rônier.

En Mauritanie, on trouve aussi beaucoup de tentes, habitat traditionnel des nomades Maures.

En Mauritanie, on trouve aussi beaucoup de tentes, habitat traditionnel des nomades Maures.

En Mauritanie, il y a beaucoup de collines, enfin un peu de relief !

En Mauritanie, il y a beaucoup de collines, enfin un peu de relief !

En Mauritanie, il y a les meilleures et les plus grosses jujubes que je n'ai jamais mangé ! Admirez le tapis de jujubes au pied du jujubier...

En Mauritanie, il y a les meilleures et les plus grosses jujubes que je n'ai jamais mangé ! Admirez le tapis de jujubes au pied du jujubier...

En Mauritanie, il n'y a pas de Marigot, il y a des Oueds (oui, ça fait plus classe).

En Mauritanie, il n'y a pas de Marigot, il y a des Oueds (oui, ça fait plus classe).

En Mauritanie, il y a aussi des mares envahies d'Acacia nilotica et de nénuphars.

En Mauritanie, il y a aussi des mares envahies d'Acacia nilotica et de nénuphars.

En Mauritanie, les palmiers poussent en bouquet !

En Mauritanie, les palmiers poussent en bouquet !

En Mauritanie, il y a plein de dromadaires sur les billets et on paye en Ouguiya (1000 Ouguiya = 3€)

En Mauritanie, il y a plein de dromadaires sur les billets et on paye en Ouguiya (1000 Ouguiya = 3€)

En Mauritanie, il y a aussi de vrais dromadaires !

En Mauritanie, il y a aussi de vrais dromadaires !

Sur cette photo, deux tous petits indices pour savoir ce que j'ai fait cette semaine...

Sur cette photo, deux tous petits indices pour savoir ce que j'ai fait cette semaine...

Bye Bye Mauritanie, cette semaine était bien sympathique, inch'allah je reviens au mois d'avril !

Bye Bye Mauritanie, cette semaine était bien sympathique, inch'allah je reviens au mois d'avril !

Rédigé par Claire

Publié dans #Visites et rencontres

Commenter cet article

Myriam 24/11/2015 10:27

Vu ! Mais elles sont bien cachées.

Claire CLEMENT SECK 24/11/2015 10:39

Ben oui sinon ce serait trop facile !